Partagez | .
 

 Angoisse - Privé William

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Angoisse - Privé William   Sam 30 Nov - 6:14

    {suite de ce rp}

    Elle était déjà en train de pleurer lorsqu'elle couina puisqu'elle venait de se faire attraper et se retrouvait dans les bras de son amoureux tandis que celui-ci lui offrait un baiser plus que satisfaisant. Ceci dit, Mirella se sentait tout de même triste et le regarda avec cette mélancolie au fond des yeux lorsque celui-ci lui dit qu'il l'aimait en lui demandant pardon. Lorsqu'il dit que Nemesis était trop parfait, la Saphyr afficha un air franchement perplexe avant de prendre délicatement la rose entre ses doigts, mais elle se piqua sur une épine et sentit le sang couler contre son index. Étrangement, elle ne s'en soucia pas trop et préféra l'observer d'un air assez sérieux sur le coup : « Il n'est pas parfait du tout. Il est ennuyeux, égoïste et incapable de charmer une fille. » dit-elle avec une certaine forme de rancune envers l'adolescent. « Je ne te cacherai pas que j'ai déjà eu des sentiments pour lui et je me suis vite rendue compte qu'il n'était pas du tout le type d'homme que je recherche. » C'était un peu vil ce qu'elle disait, mais le fait que son ami n'agisse pas vraiment comme tel la rendait un peu frustrée. Il était irrespectueux envers elle et l'avouait lui-même : Nemesis était un très mauvais ami. Elle renchérit ensuite comme il lui semblait que c'était important de lui faire savoir : « Tu es l'homme de ma vie. Je t'aime ... je t'aime vraiment. Tu es le seul avec lequel je peux être moi-même et pour moi tu es ... celui qui est parfait. Tu es drôle, séduisant, attentionné et je me sens protégée à tes côtés. Et ... cet enfant qui naîtra de notre union est tout ce qui m'importe ainsi que nous deux alors je ... »

    Elle étouffa un sanglot en détournant les yeux tout en serrant la rose un peu plus fort sans réaliser qu'elle était un peu trop intense dans ses gestes en ce moment, mais elle tremblait plutôt sous l'effet de la frustration : elle n'aimait pas sa manière d'agir. Elle se sentait bête et elle n'aimait pas être dans son coin à se torturer l'esprit ainsi alors qu'elle pourrait rendre son petit-ami heureux en s'amusant avec les autres. Mais Sassy et Kasey l'intimidait puisque c'était deux belles filles pleines de vie et toujours capables de se mélanger aux autres. Ce n'était tellement pas son genre : Mirella fuyait tout le monde avec maladresse. Elle était incapable de se faire des amis. Elle foirait tout.

    C'était peut-être pour ça que Nemesis l'agaçait autant. Ils étaient semblables. Ils partageaient le même handicap en société. Mirella se dit que Lux devait être très heureux de son côté puisqu'elle se sentit remplie d'une joie inexplicable qu'elle considéra un peu dérangeante sur le coup - mais soit, elle était aussi rassurée de savoir que le blond se portait un peu mieux.

    « Je ne t'en veux pas ... je ... » Elle s'essuya la joue du revers de la main. « Je t'aime trop pour ça, mais ... je voudrais que tu me pardonnes parce que je suis vraiment nulle avec les gens et que ... je t'ennuie sûrement ... »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Angoisse - Privé William   Sam 30 Nov - 18:50

    Alors qu'il angoissait sur le fait que sa petite amie pourrait être en colère contre lui, le garçon au chapeau de paille ouvrit de grand yeux en restant surpris d'entendre de tel parole venant de la douce bouche de sa princesse. Le fait qu'elle insulte ainsi Nemesis avait quelque chose de ... Magique. Bien qu'il ne s'était pas du tout attendu à ce qu'elle lance une telle remarque sur le charme incomplet ou même impossible de son demi-frère. La suite par contre, ne lui plu pas du tout et il dû se retenir assez vivement pour ne pas prendre mal la chose. Elle venait tout de même d'admettre avoir déjà eu des sentiments pour lui.

    Aie? Oui assez. Son coeur se serra brusquement dans sa poitrine et comme réflexe, il se gratta le torse à l'endroit précis. En fait, il s'était attendu à tout, sauf un tel aveu et même si elle lui disant ne plus ressentir quoi que se sois, c'était tout de même angoissant de savoir qu'une personne autour de vous, pouvez devenir rapidement un rival. Surtout quand cette personne n'est nul autre que votre propre frère.

    Silencieux et sans mouvement, son regard ne quittant pas le visage de Mirella, William avala sa salive avec une forte envie de foutre son poing dans la gueule de l'albinos. Et bien entendu, la suite calma de nouveau le chapeau de paille. Dès qu'elle lui fit savoir qu'IL était l'homme de sa vie, William sentit une certaine fierté lui gonfler la poitrine. Dans un petit sourire, il l'écouta lui dire qu'elle l'aimait et qu'il était le seul avec qui elle pouvait être elle-même. Les compliments fusèrent et le jeune homme fit un pas vers elle, prenant la main de sa petite amie, celle ou elle s'était blessée avec la rose puis embrassa le doigt meurtrie en receuillant le sang qui s'échappait. En fait, il se foutait bien d'avoir l'air d'un vampire en ce moment, il n'aimait simplement pas le fait qu'elle souffre et ça peu importe la manière.

    Toujours aussi calme et silencieux, Will relâcha finalement la main de celle-ci en collant son front contre le sien, lui caressant les joues du bout des doigts. Est-ce qu'il y avait quelque chose à dire ? Non. Il l'aimait et ça pouvait se sentir à des kilomètres à la ronde. Mirella était venu chercher un côté de lui-même qu'il ne soupçonnait même pas, un côté de lui qu'il ne pensait jamais avoir un jour. En fait, William c'était toujours promis de ne jamais s'amouracher d'une personne, car il avait cette bête impression qu'il ne serait jamais parfait pour qui que se sois. Et le voilà maintenant amoureux fou d'une fille parfaite et il allait être papa dans les mois à venir et ... Franchement, il ne regrettait rien du tout.

    Ayant toujours le corps de sa petite amie contre lui, le garçon ouvrit les yeux quand elle reprit parole en lui disant qu'elle ne lui en voulait pas. Qu'elle l'aimait trop pour ça et qu'elle désirait qu'il lui pardonne d'être nulle avec les gens et du fait qu'elle l'ennuyait surement. Surpris par ces paroles, le garçon au chapeau de paille fronça les sourcils en glissant une main contre la nuque de Mirella, venant lui prendre les lèvres amoureusement, un baiser pur et simplement amoureux.

    « Je ne m'ennui pas avec toi. Et tu n'es pas nulle parce que tu as du mal avec les gens. Personnellement, j'aime mieux te voir comme ça, que comme Sassy qui semble un peu dans le brouillard en ce moment. » Oh, il trouvait Sassy vraiment marrante et amusante en ce moment, mais être à la place de Nem, il n'aimerait pas. Trop de jalousie dans son corps.

    « Moi je suis bien avec toi et j'ai pas envie que tu sois quelqu'un d'autre. C'est Mirella que j'aime, alors juste que tu sois toi-même me va parfaitement, j'ai pas besoin de plus ou de moins. Je vous aimes, plus que tout. » En disant cela, il sourit. Son front toujours contre le sien, il ne la quittait plus des yeux. « Et puis, si tu veux qu'on rentre à la maison, on peux. Ça ne me dérange pas du tout et on peut même s'assoir dans un coin et juste bavardé tout les deux, ça ne me gêne pas ! »

    Autrement dit, il ferait tout ce qu'elle désirait, tout ce qui lui importait c'était qu'elle soit bien.

    « Ça ou je danse pour toi, héhé ! Ça pourrait être marrant aussi, que je prenne possession de toute la piste de danse en t'offrant une danse ! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Angoisse - Privé William   Lun 2 Déc - 17:42

    Mirella l'observa en rougissant lorsqu'il saisit son doigt pour le sucer. C'était bête comme geste, mais au moins elle n'allait pas tacher sa robe blanche. L'étudiante l'écouta ensuite lui déclarer son amour et elle sentit des papillons s'envoler dans son ventre. La Saphyr demeura muette par la suite étant donné qu'il lui proposait de retourner à la maison ou de prendre possession de la piste de danse pour danser avec elle. La jeune étudiante se contenta de pouffer doucement de rire avant de le regarder plus tendrement : « En fait, je commence à être fatiguée alors je pense qu'on devrait rentrer. »

    Elle se sentit tout de même le besoin de rectifier sa phrase au vu des circonstances : « Enfin, tu peux rester si tu veux, ça ne me gêne pas, mais je voudrais rentrer. » dit-elle avec un air un peu plus pâle qu'à l'habitude. Il faisait un peu froid sur la terrasse et elle n'avait pas de vêtements chauds en surplus. De toute manière, bien que la fête battait toujours son plein, elle n'avait plus trop envie de danser et de se mélanger aux autres alors autant faire autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Angoisse - Privé William   Mar 3 Déc - 19:23

    Le gout de sang toujours en bouche, William grimaça un moment, mais releva les yeux vers sa petite amie en l'écoutant. Elle disait être fatiguée et avoir envie de retourner à la maison? Will sourit par la suite en lui effleurant la joue du bout des doigts, il allait lui répondre que c'était correct pour lui, mais elle sembla lui faire comprendre que s'il le désirait, il pouvait rester ici. Dans une nouvelle grimace, William secoua la tête en signe de négation.

    « J'ai pas vraiment envie d'être ici, sachant que ma petite amie et mon bébé sont loin de là. Non je reste avec toi. » Dit-il sans la moindre once de colère. En même temps, il aurait fallu qu'il soit stupide pour se mettre en colère pour ça.

    Prenant la main de Mirella, ils retournèrent à l'intérieur allant chercher leurs manteau. C'était une chouette soirée et l'ambiance semblait toujours sympa à l'intérieur mais franchement il n'avait pas vraiment envie d'être là, si Mirella n'y était pas. C'est donc dans ce genre de pensée que le jeune homme au chapeau de paille enfila son manteau en regardant sa petite amie.

    « Tu es prête? » En demandant cela, il texta Trent en lui disant qu'il rentrait à la maison des Shepard et qu'il était toujours le bienvenue quand il le désirait. Son regard revint sur Mirella, souriant en venant lui prendre la main après avoir ranger sa sphéros.

    « Je me demande qui est déjà à la maison, si ça se trouve, on sera tout seuls. »

    Bon avec le chien, le chat ... Mais tout de même, avoir la maison des Shepard pour eux seuls, c'était sympa.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Angoisse - Privé William   Mer 4 Déc - 4:03

    Mirella le suivit sans broncher lorsqu'il la prit par le poignet en se dirigeant vers la salle de réception. La musique lui frappait sur le crâne et elle ne se sentait plus trop à l'aise d'être mélangée aux autres, tout à coup. Elle prit son manteau des mains de William en enfilant celui-ci d'un air tranquille avant d'acquiescer d'un signe de tête lorsque l'étudiant lui demanda si elle était prête à retourner à la maison. Puis, elle sourit brièvement en se dirigeant vers la sortie. Elle ne savait pas trop qui avait bien pu retourner à la maison, mais elle était presque persuadée qu'ils ne seraient pas tout seuls.

    « Ce serait chouette que nous soyons seuls, mais je ne pense pas que ce sera le cas. Le bal prend une drôle de tournure. » dit-elle en paraissant plus sérieuse cette fois-ci. Elle sentait Lux très perdu et cela ne lui plaisait pas du tout alors dans un sens elle espérait que son ami retourne à la maison le plus rapidement possible où généralement il était envahit d'un sentiment de confort qui convenait assez bien à ce qui devait être. Elle avala lentement sa salive avant de se mettre en marche.

    Elle faillit glisser dans les marches et laissa échapper un petit cri étonné avant de se rattraper au bras de son petit-ami. « Pardon, je ne pensais pas que c'était si glaçé. Pourtant, il n'a pas plu. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Angoisse - Privé William   Jeu 5 Déc - 22:53

    La bal prenait une drôle de tournure? Il ne comprenait pas vraiment pourquoi elle disait cela, même s'il était vrai que beaucoup de personnes n'étaient plus présent dans la salle de réception et que des filles pleuraient par-ci et des mecs grognait par-là. Autant l'admettre, Mirella avait vu quelque chose que lui-même n'avait pas capté avant maintenant. Dans un petit soupire, il se remit en marche, ouvrant de grand yeux quand elle manqua de se prendre les marches puis sourit par la suite.

    « Je t'en veux pas, au moins tu n'es pas tomber ! »

    Et c'était ce qu'il espérait, qu'elle ne tombe pas. Il serait réellement en colère contre lui-même de ne pas être en mesure d'avoir la chance de la protégée. Dans un mouvement, il replaça son manteau puis son chapeau. C'est à ce moment que le flash se fit dans sa tête. Son chapeau était vide. Oui bon, à la base c'était normal mais, n'était-il pas venu avec le chapeau plein d'un petit chaton noir et blanc?

    « Mince, le chat ! » Il embrassa la joue de Mirella en lui disant de l'attendre là. Cela prit tout de même quelques minutes avant que le garçon ne trouve le bureau de Stan et qu'il ne trouve le chaton. Après quoi, il couru en allant rejoindre Mirella.

    Malheureusement pour lui, la plaque ou la jeune fille avait failli se casser la gueule, avait quitté l'esprit de William qui glissa sur celle-ci en perdant pied et tombant sur le dos, le chaton lui retombant contre le torse. C'est dans un « aie » bien sentit, que William grogna en bougeant le dos.

    « Ça ne fait pas ... du bien ... »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Angoisse - Privé William   Jeu 5 Déc - 22:59

    Elle attendait sagement qu'il revienne depuis bientôt quelques minutes - sautillant sur place pour conserver sa chaleur corporelle jusqu'à ce qu'elle réalise que la neige faisait partie d'elle et qu'elle n'avait pas trop à se soucier de ce détail. C'est là que William revint en glissant de manière presque théâtrale sur le sol gelé. Elle vit le chat lui retomber sur le ventre en s'agrippant à lui de ses petites griffes et la saphyr ne tarda pas à s'approcher, accroupie près de lui : « Rien de cassé ? » demanda-t-elle en paraissant inquiète et en venant caresser le front de son petit-ami avant de prendre le chat dans ses bras pour lui permettre de pouvoir se redresser.

    Elle observa l'animal et eut un léger sourire. Il était vraiment trop adorable, mais se mit rapidement à grelotter puisqu'il ne semblait pas habitué aux températures hivernales et son pelage n'était pas assez épais pour lui permettre de ne pas geler. « Viens là toi ... » dit-elle tendrement en venant glisser le chaton à l'intérieur de son manteau. Il n'y avait que la tête du chat que l'on pouvait discerner dans l'ouverture de son col. Elle se tourna ensuite vers Will en espérant qu'il tenait debout cette fois-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Angoisse - Privé William   Jeu 5 Déc - 23:11

    Toujours étendu sur le sol, le jeune homme releva les yeux vers Mirella en la laissant prendre le chaton, soucieux de la santé de celui-ci, mais comme il semblait bien, tant mieux. Après un moment contre le sol, le singe élastique se redressa avec un peu de mal, replaçant son chapeau en s'approchant de sa petite amie. Il ne semblait pas avoir quelque chose de cassé, donc c'était déjà bon signe. C'est pour cette raison qu'il leva le pouce vers Mirella en lui prenant finalement la main afin de se remettre en route vers la maison des Shepard. Et même si son dos le faisait un peu souffrir, il gardait le silence en posant son regard sur le chaton dans le manteau de sa petite amie.

    « Ça va lui prendre un prénom, hein. Parce que minou minou, c'est pas vraiment super comme nom ! » Dit-il avec amusement, se massant le bas du dos pendant un bref instant.

    Silencieux de nouveau, William semblait pensif, il cherchait surement un prénom pour le chaton, mais la seule chose qui lui venait en tête, était des conneries tel que ; meuh meuh ou encore vavache. Faut dire, William n'avait pas de don pour les prénoms hein. ... Ce qui serait magnifique à la naissance de son enfant.

    « Tu penses quoi de « p'tite vache » ? » Oui non. Il fronça les sourcils en réalisant quand. « Nan j'aurais l'air con de l'appeler dans la rue en hurlant petite vache. Les pauvres dames qui se sentiraient visée ! » Dit-il un peu scandalisé.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Angoisse - Privé William   

Revenir en haut Aller en bas
 

Angoisse - Privé William

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Celestia :: La Terrasse-
News /!\
fermeture de Celestia. Les partenariats sont désormais brisés. Désolé de pas prévenir tout le monde.
06.01.14 — n'oubliez pas d'aller lire l'intrigue.
06.01.14 — réouverture du forum après une maintenance de quelques jours. nous repartons à zéro ! n'hésitez pas à vous inscrire et à venir nous rejoindre.
19.09.13 — le forum ouvre officiellement ses portes en cette charmante journée après de longues heures de travail acharné.

Bienvenue à toi l'invité !
Celestia est un forum RPG de type manga/dessin qui vous permettra d'évoluer dans un univers fantastique où chaque personnage peut vivre une aventure palpitante et utiliser ses pouvoirs afin de combattre et de faire régner le bien. Celestia est un forum au contexte élaboré et avec un staff motivé dont le souhait le plus cher est que sa trame soit respectée et que tous soient égaux. Ce forum prône également le RP libre (aucun minimum ni maximum de lignes demandé) et l'ouverture d'esprit sur les autres. N'hésitez plus ... rejoignez-nous ! ♥
Contexte
Règlement
Bottin Avatars
Les Dons Pris
Postes Vacants
Les Groupes
Section Invités
0110 points
0100 points
0085 points
0060 points