Partagez | .
 

 Retour au Château ─ Privé Angie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Retour au Château ─ Privé Angie   Mar 19 Nov - 23:29

Il ne lui avait fallu que quelques minutes pour se préparer. C'était samedi alors les gens devaient quitter leur foyer pour rejoindre l'école, mais comme il n'avait aucune idée d'où pouvait bien vivre Angie, il avait convenu avec elle qu'ils se retrouveraient à l'entrée du château. D'ailleurs, il fut un peu étonné d'arriver le premier sur les lieux ─ mais étais-ce tant une surprise ? Il avait tellement été nerveux ces jours derniers qu'il pensait qu'il allait mourir.

Et n'allez pas croire que c'était à cause de sa cavalière. Rien à voir. Ce n'est pas comme si Angie faisait peur. Il attendit à peu près trois minutes avant de se dire qu'elle le rejoindrait sûrement à l'intérieur ─ c'est que attendre sous la neige et le froid n'avait rien de très agréable. Le rouquin portait ce qu'il avait acheté au bazar avec Nemesis et les autres. Une chemise blanc cassé, un pantalon noir, une cravate noir et un veston par-dessus. Il ne fut pas vraiment étonné de voir que presque tous les gars portaient le même type de vêtements. Il jeta un coup d'oeil à Clayton et Lucy pas très loin. Ils avaient l'air heureux ensemble. Tant mieux.

Ou pas.

Et il remarqua aussi Trent avec la fille que Nem n'aimait pas. Là, il n'eut pas vraiment de sentiment précis, juste une indifférence totale. Il s'adossa simplement au mur près de l'entrée de la salle de réception où tout le monde était installé et se contenta d'attendre ─ mains dans les poches ─ que Angie débarque.
Il n'était pas non plus pressé alors il patientait en observant les décorations de Noël un peu partout et en laissant la musique flottant dans la pièce lui écorcher les oreilles. Il n'aimait pas trop le temps des fêtes. Il remarqua aussi qu'il n'était pas seul à attendre. D'autres aussi patientaient ─ probablement que leur cavalier se faisait prier aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Retour au Château ─ Privé Angie   Mer 20 Nov - 0:19

J'étais en train de finir de me préparer pour le bal et j'étais plutôt contente du résultat. J'avais choisit de mettre une sorte de robe verte à dos nu et des escarpins de même couleur, avec quelques accessoires (voir avatar). j'avais le coeur qui battait la chamade, dans ce genre de moment j'étais toujours surprise par une petite dose de stress. Je prenais le temps de respirer et me dirigeais vers le dôme. Dehors il neigeait, recouvrent le sol d'un fin tapis de neige blanche et immaculé, ce spectacle était magnifique, j'aurais pu restais là à le regardais encore un peu, seulement le froid me rappela à l'ordre et me fit penser que mon cavalier était surement en train de m'attendre. Je me remettais donc en route et arrivais rapidement au lieu de rendez-vous, je supposais qu'il était surement rentré à l'intérieur à cause de froid et le fis donc également. Je m'avançais vers lui le sourire aux lèvres.

- Bonsoir Noah ! Je ne t'ai pas fait trop attendre j'espère.

Un frisson incontrôlé me prit, il faut dire que ma robe ne me protégeait pas vraiment du froid. J'espérais en tout cas que mon corps se réchaufferait de lui-même mais, je lui en demandais peut-être trop. Je remarquais maintenant que quelques flocons s'étaient déposés dans mes cheveux, mes lèvres devaient avoir pris une teinte assez rouge à cause du froid et mes joues agressé par le froid devait être légèrement rose. Ma peau devait être glacée, j'en étais certaine, mes sens devaient avoir été anesthésié par le froid, ce qui faisait que je ne m'en rendais pas bien compte.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Retour au Château ─ Privé Angie   Mer 20 Nov - 2:39

Un dernier tour d'horizon lui fit bien comprendre que la fête était de plus en plus avancée. Les gens qui étaient en couple avaient commencés à se mélanger et il sentit aussi que le temps était approprié pour ça. Le soleil déclinait complètement alors qu'il était encore tôt. Il était un peu perdu dans ses pensées lorsqu'il entendit une voix s'adresser à lui. Il tourna la tête et vit Angie qui se présentait à lui en paraissant frigorifiée. Il y avait de quoi l'être dans les circonstances. Surtout si elle ne s'était pas bien protégée du froid. À voir sa robe, il n'y avait pas grand chose pour lui éviter un rhume ─ pas qu'il se souciait vraiment de ça, mais quand même.

« Non ça va. Ça me dérange pas d'attendre. » lui fit-il savoir puisque c'était effectivement le cas. Il pouvait être impatient dans certains domaines, mais pas ceux-là. Il réfléchit au règlement et se souvint qu'il stipulait que le cadeau devait être offert à la cavalière en début de soirée ─ ou alors il avait rêvé ? Il ne savait plus. Dans tous les cas, Noah en profita pour lui tendre la boîte qu'il trimballait avec lui depuis tout à l'heure. C'était une petite boîte dans les teintes de turquoise avec une boucle dessus. Évidemment, ce n'était pas lui qui avait fait l'emballage. Ce n'était pas du tout son style.

« Tiens, ton cadeau. »
Il n'était vraiment pas à l'aise avec ça, mais c'était la chose à faire dans les circonstances. L'air un peu bourru, il attendit qu'elle prenne la boîte et qu'elle l'ouvre. Il se demandait ce qu'elle en penserait. Après, le rouquin se dit que ce n'était pas vraiment un problème. Si elle ne l'aimait pas, elle pourrait bien le jeter.
Le contenu de la boîte était simplement un contenant de verre avec du parfum à l'intérieur. Une odeur de fleur, quelque chose de léger et de simple. C'est qu'on l'avait soulé à lui proposer d'offrir un bijou ─ tous les gars offraient des bijoux. Ce n'était vraiment pas original de faire pareil.

Autant prendre un autre chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Retour au Château ─ Privé Angie   Mer 20 Nov - 15:55

- Non ça va. Ça me dérange pas d'attendre.

- Tant mieux alors, je suis rassuré !

il farfouilla dans ses poches et en sortit une boite couleur turquoise pour me la tendre.

- Tiens, ton cadeau.

Il n'avait vraiment pas l'air à l'aise avec ça mais, il avait fait l'effort de lui offrir quelque chose et ça c'était vraiment gentil. Je pris le paquet qu'il me tendait et le remerciez.

- Merci ! ça me fait plaisir.

J'ouvrais la petite boîte ou résider un contenant remplis d'un parfum de fleur, ça sentait bon ! Je croyais reconnaitre cette odeur, elle était vraiment agréable.

- Merci beaucoup ! Même si tu dois te dire que je suis heureuse pour pas grand-chose, moi je m'attendais à ce que tu m'offres la même chose que tous les autres garçons, un bijou par exemple, histoire de ne pas te casser la tête, ça m'aurai quand même fait plaisir mais, tu as pris le temps de réfléchir à un autre cadeau plus original, tu t'es surement demandé qu'elle genre de choses irait, si ça me plairait, pas vrai ? En fait c'est ça qui me fait le plus plaisir dans l'histoire, c'est le fait que tu y es mis une petite partie de toi-même dedans ! Le fait que tu y es réellement pensé. c'est ça qui le rend précieux, le fait qu'il y est des sentiments dans ton cadeau ! Alors, encore une fois, merci ! J'en prendrais soin, promis !

Je refermais le couvercle de la boîte et la gardait précieusement dans mes bras, lui adressant un sourire des plus joyeux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Retour au Château ─ Privé Angie   Mer 20 Nov - 21:29

Mais qu'est-ce qu'elle racontait ? Noah afficha un air légèrement perplexe lorsqu'elle cru qu'il avait choisit ce cadeau dans le but de lui plaire et qu'il y avait des sentiments dedans. Il la dévisagea un peu avant de lâcher un bref soupir et de poser le regard sur les autres qui discutaient ici et là. Il se demandait de quoi il était question, mais il avait aussi la flemme d'aller les voir alors il ne fit que se replacer dos contre le mur.

« Tu veux quelque chose à boire ? » lui demanda-t-il systématiquement en connaissant les bonnes manières. Il donnait souvent l'impression de n'être qu'un gros impulsif sans filtre, mais il était aussi en mesure d'agir comme un parfait petit gosse de riche ─ à qui on dit merci ? À Mr. Evangelista, voyons ! ─ et c'est pourquoi il lui vint à l'esprit que poser une telle question était tout à fait convenable.

Ceci dit, s'il y avait bien quelque chose qui tapait sur le système du rouquin ─ après les horribles chansons de Noël ─ c'était bien la cravate. Il détestait les cravates. Il n'en portait jamais et trouvait même cela assez dépassé. C'est peut-être pour ça qu'il en profita pour tirer sur le nœud afin de déserrer l'objet autour de son cou. Maintenant que la cravate était plus lâche, il se sentait mieux.

Et puis il faisait chaud.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Retour au Château ─ Privé Angie   Mer 20 Nov - 22:03

- Tu veux quelque chose à boire ?

J'analysais la façon dont il m'avait demandé ça et je me rendais compte que cette demande n'était qu'une forme de politesse et de protocole. Les bonnes manières, le protocole, les choses à faire et ne pas faire en société. Toutes ces choses avaient toujours eu le don de me dégouter, pour la simple et bonne raison que dans ces moments-là ont n'étaient pas sois même.

- Si tu ne veux pas faire quelque chose alors ne le fait pas, tu sais, je n'ai pas besoin de tes bonnes manières, les faux semblent ne m'intéressent pas ! dis-je d'un ton agacé.

Je me calmais légèrement et continuais sur ma lancée.

- Tu sais, je me demande à quel endroit tu as caché ton cœur...dis-je en mettant mon doigt à l'emplacement de ce même organe. Tu n'aurais vraiment pas dû le laisser partir avec ta mère...

Je m'éloignais de lui.

- Laisse tomber pour le verre, je vais aller m'en chercher un toute seule.

Au moment où je l'avais très légèrement touché, mon don c'était déclenché comme s'il n'avait attendu que ça et j'estimais que j'en avais bien assez vu, voir même trop vu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Retour au Château ─ Privé Angie   Jeu 21 Nov - 16:25

Les faux semblants ne l'intéressaient pas. Il du répéter trois fois ces paroles dans sa tête pour être certain qu'il les avaient bien comprises. Le ton agacé qui était caractérisé par ses paroles le poussa à sentir une certaine forme de colère bouillonner en lui. Il sentit ses doigts se reserrer contre ses paumes tandis qu'elle faisait mine de se calmer avec cet air arrogant, poursuivant sur sa lancée en lui parlant de son coeur et en concluant sa riposte de manière autant à lui parler de sa mère et à lui dire qu'elle allait se chercher un verre d'elle-même.

Il sentit son corps entier se refroidir sous l'effet de ses mots. Il mit ces connaissances sur le compte de son pouvoir et serra les dents en se retenant à grande peine d'agir en conséquence ─ il entendait son coeur battre jusque dans ses tempes et ses mains tremblaient. Alors qu'il avait cru que cette blondasse était peut-être l'une des rares à revêtir un aspect positif de la femme, il du se rendre à l'évidence qu'il s'était royalement trompé. Elle était exactement tout ce qu'il haïssait. Il ne se rendait même pas compte que le socle sur lequel les assiettes étaient posées au niveau du buffet se mit à léviter dans les airs ni que les lustres au plafond se mirent à trembler. Le contrôle de son pouvoir n'avait jamais été très bon et c'était ce qui provoquait souvent des perturbations au niveau des champs magnétiques d'une pièce.

Il se décolla du mur d'une main en marchant vers elle qui lui tournait le dos avec cet air guindé qui était bien pire que n'importe quelle formule de politesse. Elle se permettait de lire en lui sans lui demander la moindre permission et d'agir en princesse ? Il la saisit par les cheveux et la plaqua contre la poutre derrière elle en l'observant droit dans les yeux ─ un regard de prédateur prêt à tout pour écraser sa proie et lui arracher succinctement autant le corps que l'âme.

« Toi. » débuta-t-il d'un rictus hargneux. « Si je pouvais te faire avaler ta robe au complet et te l'enfoncer au fond de la gorge je le ferais ... tu as de la chance d'être entourée de membres du personnel. » Son sourire s'agrandit alors que les assiettes tombaient sur le sol dans un grand fracas de verre brisé. Il leva la main en lui tenant toujours les cheveux et la poussa afin de la relâcher. « Ne me parle plus jamais de ma famille. Et ne me regarde plus jamais comme ça alors que t'arrives même pas à exprimer tes vraies émotions. Tu crois que tout le monde en a pas un peu rien à foutre de ta gueule ? Comptes-toi chanceuse que j'aie bien voulu t'accompagner sans quoi tu serais venue toute seule, sale peste. » Il cracha à ses pieds avant de pousser quelques élèves de l'épaule dans le but de se rendre à l'extérieur.

Il en avait la chair de poule, les cheveux dressés sur la tête, la tête embrouillée par de nombreuses pensées qui implosaient une à une dans son esprit. Elle venait chercher quelque chose chez lui qui s'imposait par la violence. Un frisson de colère l'envahit alors qu'il quittait les lieux. Pas question qu'il se tape une soirée en compagnie d'une femelle de son genre. Elle était de la pire espèce et lui avait envie de souffler.

Il lui vint à l'esprit qu'il n'aurait point du venir ─ lui qui s'était présenté dans cet environnement simplement et uniquement dans le but de pouvoir mater le cul de Lux dans sa belle petite robe rouge.
C'était loupé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Retour au Château ─ Privé Angie   Jeu 21 Nov - 22:28

Je ne rendis pas compte tout de suite de ce qu'il se passait, mais très vite je me retrouvais plaqué contre quelque chose, les cheveux agrippaient et tirés en arrière.

- Toi. Si je pouvais te faire avaler ta robe au complet et te l'enfoncer au fond de la gorge je le ferais ... tu as de la chance d'être entourée de membres du personnel.

Puis il me poussa violemment pour ensuite me relâcher.

- Ne me parle plus jamais de ma famille. Et ne me regarde plus jamais comme ça alors que t'arrives même pas à exprimer tes vraies émotions. Tu crois que tout le monde en a pas un peu rien à foutre de ta gueule ? Comptes-toi chanceuse que j'aie bien voulu t'accompagner sans quoi tu serais venue toute seule, sale peste.

Une douleur au fond de mon coeur qui s'agrandissait ça faisait mal, mais je l'avais mérité. Seulement je ne voulais pas que les choses se passent comme ça, ça n'avait même jamais été mon but. Je courais dans sa direction et l'agrippais par le bras afin de l'emmener dehors, il protester surement, mais je devais faire quelque chose. Une fois arrivait dehors je voyais qu'il n'y avait pas un chat, tant mieux. Je me retournais vers lui.

- Tu sais quoi ? Tu crois que j'ai choisis d'avoir vu ce que j'ai vu ?! Désolé mais non ! Si je pouvais effacer tout ça de ma mémoire alors ça serait avec plaisir ! dis-je légèrement plus contre moi-même que quelqu'un d'autre. Puis à mit voix je prononcais l'horrible fatalité. Mais le truc tu vois, c'est que je ne peux pas. Aussi je n'aurais surement pas du parler de ta mère alors, je suis désolé ! Donc tu vois, si tu veux me faire avaler ma robe comme tu dis, ou bien m'étrangler encore, alors ne te gênes pas, il n'y a personne et je ne résisterais pas !

Je prenais ses main et les mettaient autour de mon cou.

- Vas-y, je t'en pris. Et puis si tu as raison, je ne m'enquerrais surement à personne. Je voulais te montrer que les filles pouvaient être sympas, qu'elles n'étaient pas toutes pareilles ! Mais j'imagine que j'ai échoué...désolé...désolé de ne pas avoir pu t'aider, désolé d'avoir dépassé les bornes, désolé de ne pas pouvoir effacer cette sombre lueur de douleur et tristesse au fond de ton regard. Je suis vraiment nul, hein ? dis-je avec un sourire triste sur le visage.

J'attendais patiemment la sentence.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Retour au Château ─ Privé Angie   Jeu 21 Nov - 23:01

Il ne songeait plus à rien de concret. Il était juste bouillant, toujours, et cherchait un moyen de se calmer, mais il ne parvenait pas à trouver la meilleure méthode pour y parvenir et le fait qu'elle revienne à la charge en le saisissant par le bras et en l'entraînant à sa suite n'aida pas du tout sa cause. Le rouquin observa la saphyr en écoutant son monologue creux. Il n'arrivait pas à croire qu'elle lui disait toutes ces choses ─ était-elle vraiment aussi stupide qu'elle en avait l'air ?

Ceci dit, alors qu'il croyait que cette histoire allait prendre fin, qu'elle éclaterait en sanglots et filerait en douce, elle saisit ses mains et les mit autour de son propre cou en lui disant des choses bêtes comme qu'elle ne manquerait à personne et en lui faisant savoir qu'elle avait échouée sa tentative de le faire apprécier la compagnie des filles ─ il rit, c'était plus fort que lui. C'était cruel, mais il rit tout de même avec un immense sarcasme. « Écoute, tu peux bien penser ce que tu veux, j'en ai rien à foutre. Je n'ai aucun opinion sur toi. Je suis pas triste. Tu m’écœures, c'est tout. Tu n'es qu'une pauvre fille comme toutes les autres qui ne rêvent que de trouver un amour utopique. Arrête de rêver, sérieux. Les mecs ont pas que ça à faire servir des filles comme toi insatisfaites de leur vie. » fit-il remarquer assez froidement avant de la lâcher sans avoir appuyé ses mains contre la gorge.

« Laisse-moi tranquille. » dit-il assez durement avant de serrer les poings. « Va t'amuser et fous-moi la paix. » Il tentait de retenir son envie de la frapper parce qu'elle lui tapait sur les nerfs et ce n'était pas tant contre elle que contre la situation en général. Il ne voulait pas venir et il ne voulait pas d'une cavalière. Il voulait le calme plat et la solitude et ce n'était pas ici qu'il réussirait à l'obtenir. Il la poussa vers l'arche menant à la salle de réception. « Allez dégage. Dégage ! » s'exclama-t-il avec impatience avant de replacer son veston presque furieusement. Puis, il descendit les marches et préféra se diriger vers les grands jardins en espérant qu'elle comprenne sa demande et qu'il puisse aller s'assoir là sans être dérangé. À l'espace qu'il occupait actuellement il songea momentanément à allumer son briquet et à cramer la haie près de lui, mais il se rendit vite compte que ce n'était pas l'idée du siècle.

Il était tellement furieux qu'il n'avait même pas remarqué que son meilleur ami Nemesis était sur le balcon et que le directeur de l'école cherchait à l'apostropher également.

(Topic fermé → Suite sur la Terrasse.)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Retour au Château ─ Privé Angie   

Revenir en haut Aller en bas
 

Retour au Château ─ Privé Angie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Celestia :: Salle de Réception-
News /!\
fermeture de Celestia. Les partenariats sont désormais brisés. Désolé de pas prévenir tout le monde.
06.01.14 — n'oubliez pas d'aller lire l'intrigue.
06.01.14 — réouverture du forum après une maintenance de quelques jours. nous repartons à zéro ! n'hésitez pas à vous inscrire et à venir nous rejoindre.
19.09.13 — le forum ouvre officiellement ses portes en cette charmante journée après de longues heures de travail acharné.

Bienvenue à toi l'invité !
Celestia est un forum RPG de type manga/dessin qui vous permettra d'évoluer dans un univers fantastique où chaque personnage peut vivre une aventure palpitante et utiliser ses pouvoirs afin de combattre et de faire régner le bien. Celestia est un forum au contexte élaboré et avec un staff motivé dont le souhait le plus cher est que sa trame soit respectée et que tous soient égaux. Ce forum prône également le RP libre (aucun minimum ni maximum de lignes demandé) et l'ouverture d'esprit sur les autres. N'hésitez plus ... rejoignez-nous ! ♥
Contexte
Règlement
Bottin Avatars
Les Dons Pris
Postes Vacants
Les Groupes
Section Invités
0110 points
0100 points
0085 points
0060 points