Partagez | .
 

 Un temps d'adaptation φ Libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Un temps d'adaptation φ Libre   Mar 19 Nov - 20:51

Elle était arrivée en même temps que tout le monde et s'était immédiatement dirigée vers une table un peu en retrait. Niu avait reçue une missive qui lui indiquait de prendre son rôle de préfète à coeur et de veiller à ce que ses camarades ne fassent pas trop de folies, mais l'onyx se doutait fort bien qu'il ne se passerait rien de grandiose. De toute manière, une partie d'elle était persuadée que les professeurs étaient un peu trop à cheval sur le règlement, même pour une soirée en plein coeur de l'école. Elle n'avait pas imaginé que l'on pouvait tant dénaturer une pièce ; après tout, ne s'agissait-il pas du dôme reconvertit en salle de réception ? Elle était un peu troublée par ce changement radical, mais savait aussi qu'il ne durerait pas. Vêtue d'une longue robe noire à dentelle, de jolies sandales à perles aux pieds, des gants jusqu'aux coudes et les cheveux noués vers l'arrière, elle n'était pas en reste par rapport à ses autres camarades de classe.

Niu vivait très bien avec son rapport vis-à-vis de la sexualité. Elle n'était pas gênée de marcher avec une jarretière à la cuisse comme si elle venait de se marier. Elle n'était pas gênée de porter une robe qui dévoilait ses jambes et d'avoir un rouge à lèvres aussi rouge posé sur sa bouche au sourire froid. La demoiselle préférait de loin trainer à part que de se mélanger aux autres. Elle remarqua quelques filles qu'elle connaissait de vue et son regard s'attarda aussi sur un certain surveillant coiffé comme un hérisson. Un sourire furtif éclaira son visage tandis qu'elle pianotait sur la table de ses ongles trop longs et peints en noir. Elle avait retiré l'un de ses gants pour manger quelques bouchées qu'elle s'était empressée de saisir sur le buffet.
Elle aurait aimé bavarder, mais tous étaient tellement occupés à trainer avec leurs précieux amis. Beaucoup étaient accompagnés, plus qu'elle ne l'aurait imaginé. À croire qu'elle aurait peut-être dû fouiller à la recherche d'un éventuel garçon intéressé.

Mais non.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un temps d'adaptation φ Libre   Mar 19 Nov - 22:20

HRP:
 

Une poignée de minutes avaient suffi pour que la salle se remplisse, le chahut s’élevant jusqu’à toucher le sommet du dôme. La masse d’élève grouillait dans un mouvement désordonné, de petits groupuscules de tailles variables se formant peu à peu. Une poignée d’électron libre subsistait, mais bien vite, ceux-ci se retrouvaient magnétisés par un plus grand organisme et aspiré dans sa masse en expansion. Une immense masse organique, parée et maquillée pour l’occasion, si semblable aux flocons de neige qui s’amassaient à l’extérieur.

Un électron  libre subsistait à l’attraction du noyau, tenu suffisamment à l’écart pour ne pas se faire engloutir. Il observait la fourmilière de son poste, passe-partout, sa petite personne se faisant complètement oublier au milieu de ce capharnaüm. Il observait les expressions changer au grès des conversations, devinant par moment le fond de ces dernières suite à une série de rictus familier. La plupart des supposés couples semblaient passer une bonne soirée, riant et souriant, rougissant même par moment. La chaleur caractéristique des fêtes de fin d’année émanait de la foule, une joie sincère, presque touchante;

Zhen se surpris à sourire sous son masque.

Ces visions qui d’habitude lui pinçaient le cœur l’apaisaient, le rendait serein, même. Pour une fois, il ne souhaitait pas troquer sa place avec l’un des autres élèves ; d’ici, la vue était splendide. Bien plus qu’au centre, bien plus qu’à côté du sapin, ni même près du buffet ou en compagnie d’une camarade pomponnée.

Néanmoins, le noiraud quitta son point d’observation, se baladant paresseusement en périphérie de la salle. Une panthère rodant patiemment autour du troupeau avec pour seule attention de tuer le temps. Il ne se sentait pas d’humeur à vexer ce soir ; une exception, et sans doute le plus beau –et seul- cadeau qu’il serait capable de donner.
Ses déambulations finirent par le mener vers un autre électron libre. Sans doute était-ce la noirceur de sa robe qui avait inconsciemment capté son attention, ou encore l’absence de présence à ses côtés qui la faisait ressortir. Quoi qu’il en fût, ses pas le menèrent à quelques mètres d’elle. Une distance plus que raisonnable, presque trop pour réellement tenir une conversation.

« Ils se sont vraiment donné de la peine cette année. » Peut-être que se tenir derrière la préfète n’était pas le meilleur moyen pour l’aborder, mais enfin ; à quoi cela servait de se tenir face à son interlocuteur si l’on ne pouvait pas voir son visage. « De corvée pour faire le guet ? » Vu le rôle de la demoiselle, ça l'aurait à peine étonné qu'on lui colle ça. Heh, après tout, c'est ce qui arrivait lorsque l'on prenait des responsabilités.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un temps d'adaptation φ Libre   Jeu 21 Nov - 16:51

HRP:
 
Une voix s'élevait derrière elle. La plupart des gens se seraient retournés en croyant qu'il était toujours préférable de voir son interlocuteur avant de lui répondre. Ceci dit, la jeune femme n'était pas comme ça. Elle préférait entendre la voix de la personne et ses paroles avant de la regarder dans les yeux. Elle était curieuse de savoir qui s'adressait à elle, mais préférait garder le mystère à la fois. Pour elle, c'était comme un jeu. Un jeu bête. Un jeu même peu divertissant.

« C'est bien vrai. Le décor est sublime. » dit-elle avec un charmant sourire avant de croiser les jambes sous la table. Elle s'appuya sur son coude avec délicatesse tout en observant les gens dans son champ de vision. Il se passait un nombre infini de choses aux alentours. Certains se prenaient déjà la tête, d'autres discutaient en ayant les joues roses. « Je n'ai vu que de rares élèves entrer et ne pas avoir un sourire collé aux lèvres. »

Elle pivota un peu sur sa chaise, mais sans se retourner complètement encore une fois. « Tout à fait. C'est le rôle d'une préfète, après tout. » lui fit-elle remarquer avec le sourire avant de se positionner plus confortablement sur sa chaise. Elle jeta un dernier regard aux gens entassés ici et là et se permit de pivoter assez pour le voir.
Ah, bien sûr. Elle le reconnut tout de suite.

« Bonsoir, Zhen. Comment vas-tu ? »

Il y avait cet intérêt chez elle pour chacun des onyx. Assez pour connaître leur nom. Et lui, il avait un nom que l'on ne pouvait que retenir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un temps d'adaptation φ Libre   Sam 23 Nov - 21:17


Un sourcil s’arqua derrière le masque, lui qui renvoyait la même expression figée à la préfète. Entendre son nom sortir si tôt dans la conversation le surpris ; comme quoi, mademoiselle exerçait son rôle avec brio, de là se souvenir même des plus discrets.

Ou alors, il n’était pas le seul à avoir une bonne mémoire.

« C’est une démonstration de civilité ou de la curiosité ? » Zhen n’était pas bien friand de ce genre de questions toutes faites, trop souvent hypocrites et désintéressée. Ouvrir la bouche alors qu’il n’y a rien à dire : un procédé employé par, hélas, bien trop de gens, pour la plupart du temps recevoir une réponse tout aussi faussées. Qui répondrait négativement, si ce ne serait pour expressément casser l’ambiance ?

Enfin, c’était faire beaucoup de chichi pour une simple formule de politesse.

« On fait aller. » Essayer d’exprimer la sensation de paix que lui octroyait cette soirée aurait été trop compliqué. Et gênant, surtout. Il ne prit aussi pas le soin de lui retourner la question et vint s’appuyer contre la table, histoire de rendre la conversation plus aisée ; que celle-ci repose sur une poignée de parole sans réelle importance ou non. Partager un silence commun aurait été bien plus agréable, mais vu le chahut ambiant, l’option ne se posait même pas.
« Tu es venues seule ? » Il surfait sur la vague des questions vide d’intérêt, parcourant une énième fois la salle du regard avant de revenir sur la préfète, toujours aussi impeccable. « Pas envie de jouer les baby-sitter ? » Une poignée de secondes réservées à l’agitation qui enflammait le dôme laissa flotter l’hypothèse. Juste assez de temps pour laisser son attention vagabonder ailleurs, pour observer les fameuses personnes accompagnées. Ce semblant de conversation avait suffi pour que certains se retrouvent seul, d’autres restant indéniablement collé l’un à l’autre.

Quelle idée de s’encombrer d’un cavalier ou d’une cavalière, vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un temps d'adaptation φ Libre   Dim 24 Nov - 20:13

Il lui demanda si c'était une démonstration de civilité ou de la curiosité et elle ne répondit rien en le laissant répondre ces mots vides de sens. Ils étaient comme deux idiots incapables de trouver le bon moyen de converser sans paraître faux. Étrangement, Niu trouvait cela très intéressant du fait qu'il semblait ne pas apprécier la tournure des évènements ou alors peut-être était-elle en train de s'imaginer des choses ? Elle n'aurait su le dire.
La jeune femme posa le regard sur les mains posées contre la table avant de s'amuser à effleurer de ses ongles sa lèvre inférieure très délicatement, le regard un peu perdu dans la vague.

« Si, je suis venue seule. » répondit-elle avec un ton presque dénué de la moindre once de considération pour la question. Elle esquissa un vague sourire avant de se redresser et de glisser la chaise sous la table avec lenteur. « À vrai dire, je convoitais un membre du personnel et c'est la raison pour laquelle je ne suis pas accompagnée. » Cette explication fut accompagnée d'un geste en direction de la bête qui était derrière la table de DJ et qui faisait jouer la musique.
L'onyx poursuivit sur sa lancée en se glissant près de Zhen avant de pivoter vers lui. Elle remarqua très vite qu'ils étaient presque à la même hauteur ─ même avec ses talons.

« Je vois que tu ne sembles pas considérer d'un bon œil une telle réception, je me trompe ? Tu es venu seul et tu ne cesses d'observer les autres. »
Elle en était à se demander ce qu'il pouvait bien faire dans un endroit pareil avant de se souvenir que cette attitude un peu blasée qui le caractérisait ne datait pas d'hier.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un temps d'adaptation φ Libre   Jeu 28 Nov - 9:51


Son regard suivit le geste de la préfète, retombant sur la cause du tintamarre couvrant péniblement les discussions alentour. Difficile de  mettre un visage sur le DJ depuis leur position, et c’était mieux ainsi. Les convoitises de Zheng ne le concernait pas réellement, l’information n’étant pas assez intéressante pour se risquer à l’exploiter. Après tout, autant éviter d’être ennemi d’une personne aussi proche de l’autorité.

La demoiselle se trouvait à présent à ses côtés, la faible distance les séparant étant bien plus agréable pour converser. Le noiraud haussa les épaules face à la déduction qui suivit. « Tu te trompes. » Ses bras se croisèrent sur son torse, froissant légèrement sa cravate. La réponse resta en suspend dans le vacarme ambiant, son regard toujours vaguement posé en direction du fameux membre du personnel. Zhen cherchait quelque chose à ajouter, sachant pertinemment que rester sur cette maigre objection tuerait définitivement la conversation. Difficile de mettre des mots sur ses opinions positives ; en général, les gens trouvent difficile d'imaginer pouvoir tirer de la joie de celle des autres tout en restant en retrait. Un concept spécial, il fallait l'avouer. « Peut-on réellement dire que je suis venu seul ? » Son visage avait pivoté vers son interlocutrice, comme s’il attendait une réponse à ce simple détournement de conversation. Oui. Non. Peut-être. Dans le fond, l’onyx n’avait pas tort ; avec la foule qui s’était engouffrée dans la salle à l’ouverture du bal, on ne pouvait pas vraiment dire qu’il était venu seul.

« C’est agréable. » Son ton devint hésitant, ses yeux fuirent ceux de la préfète pour balayer une énième fois la salle, tentant plus ou moins vainement de trouver un point d’attache, quelque chose sur lequel concentrer ses pensées. Mais rien ne réussit à faire émerger les bons mots. Un léger rire lui échappa, pouffement empli de mépris ; mais pas pour Niu, ni ses camarades euphoriques et encore moins pour le DJ. Juste pour lui et son incompétence. « Oublie ce que je viens de dire-  Tu veux quelques choses ? » Une escapade vers le buffet semblait être un bon moyen de faire oublier ses bafouillements à la demoiselle. Mieux que de continuer à piquer sa curiosité, en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Un temps d'adaptation φ Libre   Sam 30 Nov - 5:16

Le fait qu'il lui réponde aussi sèchement ne sembla pas la déranger puisqu'elle se permit un bref sourire avant de porter son attention sur la piste de danse et les gens qui gravitaient autour de celle-ci. Elle remarqua que certains de ses camarades avaient déjà quittés l'endroit pour se rendre elle ne savait où. La préfète demeura silencieuse tandis qu'il réagissait à ses propres paroles en paraissant irrité. Elle cligna des yeux d'un air perplexe avant de l'observer avec amusement comme il était en train de lui proposer quelque chose. « Je n'ai ni faim ni soif, merci. » dit-elle sans pour autant répondre avec mépris à sa question. Bien qu'il ne soit pas le type de garçon avec lequel elle s'entendait bien, l'étudiante préférait faire preuve de politesse dans les circonstances. À vrai dire, quelque chose l'agaçait chez ce garçon, mais elle ne parvenait pas à précisément mettre le doigt sur ce dont il s'agissait.

« Je pense que je vais aller voir les gens autour. Me mêler aux autres me fera du bien. Pas que tu m'ennuies, mais je pense que d'autres gens te seront plus utiles que moi. » dit-elle d'un ton assez obscur avant de lâcher un bref soupir. Elle n'était pas faite pour les nouvelles rencontres : elle venait de saisir à qui ce garçon lui faisait penser. Elle ressentait un certain malaise à être en face de quelqu'un qui avait un physique lui rappelant un peu son fiancé de l'époque. « Tu m'excuseras. » dit-elle avec gentillesse - une sensibilité feinte - avant de l'abandonner à sa table et de se diriger vers la salle de bain où il faudrait bien qu'elle se rafraîchisse.

Un véritable onyx ne songe qu'à lui-même, disait-on ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Un temps d'adaptation φ Libre   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un temps d'adaptation φ Libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Celestia :: Salle de Réception-
News /!\
fermeture de Celestia. Les partenariats sont désormais brisés. Désolé de pas prévenir tout le monde.
06.01.14 — n'oubliez pas d'aller lire l'intrigue.
06.01.14 — réouverture du forum après une maintenance de quelques jours. nous repartons à zéro ! n'hésitez pas à vous inscrire et à venir nous rejoindre.
19.09.13 — le forum ouvre officiellement ses portes en cette charmante journée après de longues heures de travail acharné.

Bienvenue à toi l'invité !
Celestia est un forum RPG de type manga/dessin qui vous permettra d'évoluer dans un univers fantastique où chaque personnage peut vivre une aventure palpitante et utiliser ses pouvoirs afin de combattre et de faire régner le bien. Celestia est un forum au contexte élaboré et avec un staff motivé dont le souhait le plus cher est que sa trame soit respectée et que tous soient égaux. Ce forum prône également le RP libre (aucun minimum ni maximum de lignes demandé) et l'ouverture d'esprit sur les autres. N'hésitez plus ... rejoignez-nous ! ♥
Contexte
Règlement
Bottin Avatars
Les Dons Pris
Postes Vacants
Les Groupes
Section Invités
0110 points
0100 points
0085 points
0060 points